www.mairie-amfreville-sur-iton.com :: Nous contacter ::

Amfreville-sur-Iton

Associations

Mise à jour du 13 janvier 2017

| APEA| Club de l'Amitié| CDBVI|

Notre village compte plusieurs associations

Nous publions ici les coordonnées des associations de la commune qui le souhaitent.

Chaque année, une réunion d'organisation du planning de l'année permet de fixer en commun les animations et les dates.

reunion 2016 01

APEA

L'association des parents d'élèves de l'école d'Amfreville-sur-Iton a pour objectif d'organiser des manifestations afin de financer les sorties scolaires.

Ses activités :

Haut

Club de l'Amitié

Le Club de l'Amitié réunit les ainés de notre village. Il permet de créer du lien social et de la solidarité, en partageant des moments de détente.

Le bureau est composé de :

Ses activités :

L'assemblée générale s'est déroulée le 19 janvier 2016.

AG club A 2016 03 AG club A 2016 04
AG club A 2016 05 AG club A 2016 06

Madame Pattyn a ouvert la séance en souhaitant la bienvenue aux nouveaux adhérents de l'association.
Elle a ensuite présenté le bilan moral de l'année 2015.

Madame Cottard a ensuite pris la parole pour annoncer le bilan financier de l'année écoulée.

Haut

Comité de Défense de la Basse Vallée de l'Iton"

Créée le 28 mars 1975 à l’initiative d’habitants de notre village, notre association a pour but la sauvegarde de la qualité de la vie et de l’environnement en luttant contre les pollutions et nuisances de toutes sortes.

Bilan des actions passées :

Ces actions ont essentiellement concerné la défense des riverains face aux extensions et au trafic généré par les activités de l’usine à papier/coton d’Hondouville nommée successivement au rythme des rachats Wurlhin, Beghin, Kaisersberg, James River, Fort James, Georgia Pacific, SCA Tissue… etc

Le CDBVI a émis des observations lors de plusieurs enquêtes publiques sur les risques de pollution auxquels sont exposés les habitants. Dans plusieurs cas l’association est allée défendre son point de vue devant la juridiction administrative. Si le succès des actions engagées n’a pas été total, on peut estimer que certains efforts accomplis par les auteurs de ces nuisances ne l’auraient pas été sans l’action du comité. Ainsi en est-il de l’utilisation de la voie de chemin de fer et de la plantation de rideaux d’arbres, du contrôle de la qualité de l’eau de l’Iton …

Après plusieurs années de procédure, le CDBVI a obtenu que la Cour Administrative d’Appel de Nantes, le 31 décembre 1991, ordonne au préfet de l’Eure une nouvelle étude pour déterminer le seuil tolérable d’utilisation journalière du CD 61 par les poids lourds fréquentant l’usine Kaisersberg d’Hondouville et pour déterminer les moyens de transport à mettre en œuvre pour écouler la partie du trafic excédant ce seuil. Le préfet devait fixer, de plus, des normes d’approvisionnement et d’expédition de l’usine compatibles avec une utilisation normale du réseau public routier.

Actualité :

La SNCF mène un projet de ligne à grande vitesse Paris/Evreux puis Caen Cherbourg d’une part et d’autre part Rouen Le Havre, pour un coût global estimatif de plus de 10 milliards d’euros.

Une consultation est ouverte par la SNCF sur Carticipe lnpn.fr jusqu’à fin janvier 2017, sur les trajets proposés concernant Mantes/Evreux et Rouen/Yvetot à réaliser avant 2030.

Ne serait-il pas plus utile de simplement améliorer les liaisons existantes, sachant que le linéaire de 1 KM de ligne consomme au moins 10 HA de terres et que des dépenses de plusieurs milliards d’euros permettrons seulement d’améliorer le temps de trajet de quelques minutes ?

La Cour des Comptes dénonce les investissements sur les lignes TGV qui ne semblent pas rentables aujourd’hui. Le Conseil d’Etat a annulé la déclaration d’utilité publique du projet de ligne TGV Poitiers -Limoges du fait de l’absence de chiffrage des investissements au regard de l’utilité économique (rapport coût/avantages).

Sachant que la liaison Evreux Rouen se fera un jour (après 2030), projet en Y Evreux vers Bernay-Caen d’une part et Rouen-Le Havre d’autre part, projet dont le coût est estimé pour la part SNCF uniquement en lignes nouvelles et raccordements à 2,3 milliards d’euros, il semble utile que notre comité s’inscrive dans le débat et prenne une position, tout en restant vigilant sur le trajet du passage entre Evreux et Rouen qui pourrait une fois de plus rendre les habitants de la vallée victime dans leur environnement direct de nuisances pour un équipement dont ils ne seront pas les principaux bénéficiaires.

Réunion du mardi 17 janvier 2017 à 18h30 salle des Charitons à Amfreville

Nous invitons toutes les personnes sensibles à la protection de notre environnement immédiat à venir nous rejoindre lors de notre prochaine assemblée générale au cours de laquelle nous aborderons la question du projet de la nouvelle ligne SNCF Paris-Normandie et plus généralement la qualité de vie dans notre chère vallée de l’Iton.
La cotisation annuelle est de deux euros.
Les personnes disponibles et motivées sont invitées à se porter candidates en tant que membre du conseil d’administration.

Le président Sébastien Cazelles

Haut

Archives

Club de l'Amitié : année 2014

Associations : année 2015

Haut