www.mairie-amfreville-sur-iton.com :: Nous contacter ::

Amfreville-sur-Iton

Restauration de l'église

Mise à jour du 22 décembre 2015

| Travaux à venir | Campagne de souscription 2015 | Quels travaux ? | Histoire | Archives |

Travaux à venir

Après la première tranche de restauration en 2013, une nouvelle tranche de travaux est prévue pour les 2 années à venir. Elle concerne :

La dépense est estimée à 150 000 € HT.

Haut

Campagne de souscription


Bulletin de souscription (.pdf - 1 590 ko)



L'église a traversé les siècles grâce aux soins des habitants qui nous ont précédés et qui ont su l’entretenir.

Actuellement, les années et l’humidité ont fait leur œuvre et ont dégradé l’édifice menaçant sa sécurité.
En 2008, plusieurs morceaux de plâtre recouvrant les poutres, sont tombés lors d’un office, ne faisant heureusement aucune victime.
Des travaux de restauration s’imposent afin d’éviter une fermeture au public à échéance.

Pour financer les travaux de restauration de l'église, nous faisons appel :

Grâce à la convention signée entre la commune et la FOndation du Patrimoine, la fondation peut percevoir des dons pour partie déductibles des impôts.

La fondation nous allouera une somme.

Haut

Quels travaux ?

Un diagnostic de la nature des travaux a été fait par un architecte des bâtiments de France, choisi par le conseil municipal.

L’ensemble des travaux a été estimé à un million d’euros.
Trois phases sont envisagées :

Ces dernières années, de précédentes opérations de restauration ont été menées :

Haut

Histoire

Lors de l’inventaire de 1973, le document descriptif reprend la place de l’édifice dans l’évolution historique et archéologique du canton. En voici les termes :

L’église d’Amfreville-sur-Iton est l’un des plus beaux édifices paroissiaux du canton de Louviers. La pierre calcaire à grain fin y est dans toutes ses parties, la seule employée et particulièrement bien appareillée, à toutes les époques.

« Comme dans l'ensemble des églises du canton, le XVIème siècle est une période de grande construction.
L'architecture du choeur est assez proche de celle de La Vacherie, d'Acguigny ou de Pinterville, mais celui-ci est le seul entièrement voûté.
Le clocher de pierre, très important par rapport à l'édifice, est de mène proportion que le clocher de Mesnil-Jourdain (similitude de la tourelle d'escalier).
Tous deux sont particulièrement bien construits (qualité d'exécution des remplages).
La richesse du château d'Amfreville, construit juste à côté de l'église, est à lier avec la chapelle sud du choeur, dont le voûtement est le plus riche, pour cette époque, dans le canton.
Le choeur, la chapelle sud et le clocher, mêlent sans heurt, la décoration flamboyante et renaissante. »

La partie la plus ancienne (nef) date du XIIème. Au XVIème ont été ajoutés une tour qui porte le clocher, le choeur et la chapelle seigneuriale. Le porche d’entrée, date, lui, du XVIIème siècle.

Des éléments mobiliers sont classés, en particulier une rare représentation de la Trinité datant du XVIème siècle. Des statues et tableaux intéressants mériteraient d’être restaurés.

Haut

Archives

Eglise : travaux année 2013

Haut